Coworking sur la côte basque

Parce que dans le mot freelance, il y a free, j’ai décidé qu’il était grand temps de profiter de cette liberté pour devenir une freelance nomade entre Paris et Biarritz !

Installée à La Ruche Denfert à Paris, j’ai décidé de travailler quelques jours par mois dans un espace de coworking de la côte basque. Une façon agréable de partager ma vie entre Paris et mon Pays basque natal qui accueille désormais des tas de freelances séduits par la douceur de vivre du Sud-Ouest.

Alors fin octobre, j’ai passé une dizaine de jours à Biarritz, au Coworking Pays basque !

Quand coworking rime avec hospitalité

À peine franchie la porte de l’espace de coworking, le ton est donné : accueil chaleureux et bonne humeur. Raphaël me fait visiter les lieux tout en m’offrant un café de bienvenue. Au fil de leur arrivée, les coworkers se claquent une bise et échangent quelques nouvelles. On dirait une grande famille, une bande de copains, heureux de se retrouver chaque matin.

convivialité

 

À l’heure du déjeuner, même ambiance conviviale et décontractée. On se réunit autour de la grande table du coin repas. Arabelle raconte ses vacances en Tunisie, Cendrine évoque le magnifique couple d’amatchi et d’aitachi qu’elle vient de rencontrer pour un reportage photo. On échange, on plaisante, on fait connaissance.

Alors après seulement quelques heures, je me sens déjà presque chez moi car je retrouve l’ambiance bienveillante et accueillante de La Ruche-Denfert, mon coworking parisien chéri !

Ici, on joue collectif

Très vite, on m’explique que ce coworking est avant tout un collectif d’entrepreneurs, réunis au sein d’une association. Chacun s’implique, à son niveau et selon son envie, dans le fonctionnement du lieu. Ici le participatif n’est pas un vain mot.

liste course

La gestion est collective, la gouvernance horizontale. C’est au cours de réunions de coordination bi-mensuelles que les coworkers proposent de nouvelles initiatives et votent les décisions en lien avec la vie du coworking. Et c’est précisément ce mode de fonctionnement collectif qui constitue l’ADN de ce lieu conçu pour travailler autrement.

partage

Ici tout est fait pour que se tissent des liens professionnels mais aussi amicaux,  pour que chacun trouve sa place et puisse accéder à un espace de travail stimulant à un tarif modéré.

La flexibilité est de mise. Des formules souples à la journée, un carnet de 10 demi-journées, une formule au mois, en nomade ou résident. Bref, on trouve forcément la formule qui va bien.

Un lieu de partage

Ce qui me plaît tout de suite, c’est qu’au-delà du partage d’un espace de travail, les coworkers de cet espace de travail partagent bien d’autres choses.

Tout d’abord des valeurs : ouverture, respect, émulation, convivialité, simplicité. Mais aussi des réseaux. L’association Coworking Pays basque fait d’ailleurs partie du réseau de la Coopérative Tiers-Lieu(X). 

convivialité

À travers une offre de formations, on y valorise en outre les compétences et les multiples talents des coworkers. Une façon de partager mais aussi de faire fructifier leurs savoirs et savoir-faire, ce qui n’exclut évidemment pas d’accueillir des formateurs extérieurs en fonction des besoins.

partage

 

Bref tout un éco-système stimulant et engagé que j’apprécie déjà, que j’ai hâte de mieux connaître et dans lequel j’ai très envie de m’investir.

 

2 commentaires

  1. Hélène, traductrice et adhérente de Coworking Pays basque sur 12 novembre 2018 à 17 h 59 min

    Merci, Christine, pour ce billet qui retranscrit fidèlement l’esprit qui infuse notre espace de coworking. Je ressens plaisir et fierté à le lire ! Au plaisir de te croiser bientôt.



    • christine sur 13 novembre 2018 à 11 h 14 min

      de rien Hélène, ravie qu’il te plaise ! À bientôt, en décembre sans doute