Basketball & Cie, mes premières fois de traductrice

Pour moi, la traduction de cet ouvrage sur le basketball a une saveur toute particulière : celle des premières fois.

La première fois que je traduis un best-seller

Un mois après sa sortie aux USA, Basketball and Other Things s’est retrouvé en tête du classement des meilleures ventes du New York Times.

Et Barack Obama, hoop fan s’il en est (fan de basketball), l’a cité comme l’un de ses livres favoris de l’année 2017 !

auteur

Shea Serrano

Son auteur Shea Serrano  s’était déjà fait remarquer pour un précédent ouvrage sur le rap : The Rap Year Book, qui, selon Bilboard, constitue l’un des 100 meilleurs livres de tous les temps sur la musique.

Mon plus grand défi pour la traduction de Basketball & Cie ?

Adapter, dans un français « publiable », ce texte écrit dans un style très parlé, souvent argotique, et empreint de pop culture. Comment ne pas tomber dans la facilité du « F word » et réussir à rendre l’esprit cool, pop et jeune de l’ouvrage original ? C’est la question qui m’a obsédé tout au long du travail de traduction et je crois que le résultat rend hommage au texte anglais.

La première fois que je traduis en équipe

Vu les délais extrêmement serrés pour cette traduction, la maison d’édition a décidé de monter une équipe de choc. Le travail a donc été réparti entre 3 traducteurs dédiés. Et à nous trois, nous avons fait le job d’un bon 5 majeurs.

équipe de traducteurs

L’équipe de traduction au travail

Notons qu’il s’agissait d’une équipe solide et expérimentée. L’un de mes co-traducteurs, spécialiste de basketball NBA, a été d’une aide particulièrement précieuse. Un grand merci donc à Thomas Giudicelli.

équipe traducteurs

Team effort

Pour moi qui pratique généralement la traduction comme un sport individuel, ce travail en équipe a donc été une première. Et je dois dire que j’ai particulièrement apprécié cette expérience de sport collectif.

La première fois que je traduis dans le domaine du sport

Pendant 10 ans, j’ai traduit des ouvrages et des textes sur des sujets divers et variés. Mais jamais dans le domaine du sport ! Du coup cette traduction d’un ouvrage sur le basketball est une première.

Plus précisément un bouquin sur le basket NBA. Alors j’ai passé pas mal de temps à me documenter sur le sujet. Fonctionnement du championnat, lexique du basketball, règles du jeu… Bref, tout un monde à découvrir et à s’approprier dans des délais affreusement courts. Car pour proposer une traduction de qualité, il est indispensable de maîtriser (au moins un minimum) le sujet traité.

C’est pour cela que j’ai sollicité divers experts de mon entourage proche. Qu’ils en soient d’ailleurs ici remercié, et plus particulièrement Martin, mon fils qui lorsqu’il était ado regardait en direct (et en cachette !) les matchs de la NBA diffusés en plein milieu de la nuit !

Histoire d’une traduction en 5 dates :

  • En octobre 2017, Basketball and Other Things de Shea Serrano fait une sortie remarquée aux USA.
  • Dès novembre 2017, il occupe la première place du classement des meilleures ventes, établi par le New York Times, dans la catégorie sport.
  • Et le mois suivant, Barack Obama le cite dans un post Facebook comme l’un de ses livres favoris de l’année.
  • En mai 2018, je reçois un appel d’une agence de packaging éditorial pour sa traduction en français.
  • Depuis le 3 octobre 2018, la version française Basketball & Cie est disponible dans toutes les bonnes librairies.
Basketball & Cie, Hachette, Oct 2018
Auteur : Shea Serrano
Illustration : Arturo Torres
Traduction : Christine Laugier, Thomas Giudicelli, Aurélien Sagnier