Un voyage au féminin avec la Guide de Voyage

C’est lors d’une soirée de promotion de l’entrepreneuriat féminin, la Caravelle Pass, que j’ai rencontré Charlotte Soulary, fondatrice de La Guide de Voyage. Elle y présentait justement son premier opus : La Guide de Voyage Paris.

Une invitation au voyage d’un nouveau genre

Comme son nom l’indique, La Guide de Voyage nous invite au voyage. Mais à un voyage insolite et original, d’un genre nouveau. Pour nous faire découvrir le monde autrement, la Guide de Voyage conjugue le voyage au féminin. Le postulat de départ ? Explorer pays et villes sur les traces des femmes qui en ont fait l’histoire, le patrimoine culturel, artistique et scientifique. Et par là-même redonner une juste place à ces femmes souvent oubliées, les rendre à nouveau visibles.

Mais pourquoi un voyage au féminin ?

Tout d’abord, pour proposer une nouvelle forme de voyage. Plus proche des femmes et des hommes qui font la réalité d’une société, d’une ville ou d’un pays. Pour Charlotte Soulary, le voyage ne doit pas se limiter à la simple visite des sites emblématiques. Une évidence pour cette militante féministe qui a travaillé et vécu sur les 5 continents.

Mais aussi pour faire changer le regard des voyageurs. En axant les visites sur les contributions des femmes à l’art, à la politique ou à la science, le voyageur appréhende différemment les lieux visités. C’est ce qu’a toujours fait Charlotte Soulary au cours de ses nombreux voyages. Découvrir de nouveaux pays par le biais de l’égalité femme/homme lui a permis de changer de regard sur le monde. C’est ce qui lui a donné l’idée de partager, avec la Guide de Voyage, cette façon différente de voyager. C’est aussi l’occasion pour cette ancienne porte-parole de Osez le féminisme de contribuer de « manière positive à la progression de l’égalité femme/homme ».

La Guide de voyage Paris

Sorti le 30 janvier 2018, ce premier guide de voyage invite à une découverte insolite de Paris. Ou plutôt des femmes qui ont fait Paris. Car, oui, Paris doit beaucoup aux femmes. La plupart des guides de voyage nous parle du Baron Haussmann, de messieurs Poubelle et Gustave Eiffel. Mais derrière ces grands hommes se cachent bien des grandes femmes. Malheureusement souvent oubliées, ou en tout cas peu visibles.

La Guide de Voyage vous emmène à leur rencontre, d’Édith Piaf, Simone de Beauvoir, à Louise Michel, Joséphine Baker et Camille Claudel. Et bien d’autres puisque ce guide propose 50 portraits de femmes !

Olympe de Gouges

Vous vous baladerez au fil de 120 lieux, des plus connus aux plus insolites, classés par quartier. J’ai particulièrement apprécié le parcours proposé au sein du Musée de l’Homme. C’est l’un des rares musées à parler du clitoris des femmes mais aussi de la construction sociale du masculin et du féminin. Lors de votre visite, n’hésitez pas à faire un tour dans sa librairie où vous trouverez quantité de livres questionnant les idées reçues sur l’égalité femmes-hommes.

Pour en savoir plus sur les femmes, leur place et leur rôle dans l’histoire de Paris, 26 focus thématiques donnent des éclairages culturels et des repères historiques. Une mine d’informations parfaitement documentées et jamais barbantes.

Et pour se restaurer, faire une pause ou s’adonner au shopping : 30 adresses de bar, restaurants et magasins tenus par des femmes.

Enfin une rubrique « info pratiques » pour rencontrer les mobilisations féministes, pour participer à des festivals et découvrir des associations de terrain qui œuvrent pour la cause des femmes. Notez, par exemple, que l’association AWARE organise chaque mois, le 8 très exactement, une visite dans un musée parisien ou une galerie sur le thème : « Où sont les femmes ? ».

Avec La Guide de Voyage, c’est sûr, vous découvrirez un Paris d’un nouveau genre. Vous pourrez aussi rassurer Patrick Juvet (et par là-même le museler) puisque vous saurez désormais où sont les femmes…