Trois conseils pour une campagne multilingue de marketing par courriel

En tant que traductrice, j'aime à flâner au fil des blogs de mes consœurs 
et confrères.

J'ai donc eu l'idée de partager avec vous quelques-uns de leurs articles.

En voici un premier, rédigé par Raffaela Lippolis. 
Je l'ai traduit de l'italien avec son aimable autorisation.

Trois conseils pour une campagne multilingue de marketing par courriel

Malgré la popularité des médias sociaux, le marketing par courriel demeure l’un des outils efficaces pour convaincre vos prospects d’acheter vos services et vos produits.

Les envois groupés et répétitifs, privés de toute personnalisation, suscitent la méfiance. Ils sont perçus comme des courriers indésirables. Leur message subliminal « Vendre, vendre, vendre » saute aux yeux du lecteur et provoque l’effet inverse de celui désiré.

Toutefois, une campagne avisée de marketing par courriel peut rencontrer un réel succès à condition, bien sûr, de personnaliser vos messages promotionnels en fonction des destinataires.

Nous allons ici nous intéresser plus particulièrement au marketing par courriel en plusieurs langues.

Certaines entreprises adoptent cette méthode pour envoyer des messages commerciaux à des utilisateurs web situés à l’étranger. Il s’agit ainsi pour elles de renforcer leur stratégie d’internationalisation.

Une évidence devrait alors s’imposer immédiatement : le contenu de ces courriels doit être traduit, faute de quoi tout cela sera bien inutile.

Pour recevoir un accueil favorable et obtenir une bonne conversion en termes d’achat, il est donc hors de question pour une entreprise française d’envoyer une newsletter en français à ses contacts non francophones.

Bien choisir sa cible

Les personnes qui visitent votre site ne sont pas toujours de même nationalité que vous. Certaines vivent dans des pays étrangers et parlent d’autres langues. Pour le savoir, il vous suffit d’aller sur Google Analytics afin d’analyser les statistiques de votre site. Vous y trouverez des informations sur la langue des utilisateurs, leur provenance géographique et sur les pages visitées.

Lorsque vous aurez constaté que les visiteurs de votre site vivent dans un autre pays, il vous paraîtra évident de prendre en compte la dimension linguistique de votre campagne de marketing par courriel. Il sera alors temps de faire traduire votre newsletter en anglais.

Mais, je vous en conjure, adressez-vous à un traducteur professionnel. Ne confiez surtout pas à Google Translate la traduction de votre message commercial si vous souhaitez qu’il soit suivi d’actes d’achat. À coup sûr, toute traduction automatique fera fuir l’utilisateur et vos messages finiront dans les spams.

Mais l’anglais n’est pas tout. Si l’analyse des statistiques de votre site révèle que beaucoup de vos visiteurs vivent en Russie ou en Italie, il ne faudra surtout pas hésiter à faire traduire vos contenus vers le russe et l’italien. C’est une excellente façon d’inciter vos utilisateurs à l’achat !

C’est aussi une façon de les mettre en confiance : environ 55% des utilisateurs achètent en ligne lorsque les informations sont présentées dans leur langue.

Une traduction, certes, mais pensez aussi à localiser votre campagne de marketing par courriel

Ne vous contentez pas d’une simple traduction de votre newsletter. Pensez à adapter votre message (textes, images, valeurs, unités de mesure) à la culture ciblée car, aux différences linguistiques, viennent s’ajouter les différences culturelles des utilisateurs.

Ainsi la localisation est-elle indispensable.

Imaginons que vous fassiez du commerce en ligne pour des produits cosmétiques et qu’à l’occasion de la fête des Mères, vous souhaitiez lancer une offre promotionnelle à travers une campagne globale de marketing par courriel. En Italie et dans de nombreux autres pays, cette fête est célébrée le deuxième dimanche de mai mais au Royaume-Uni, on la fête beaucoup plus tôt (en mars) et en France quelques semaines plus tard (fin mai). Serait-il judicieux de lancer une telle campagne à la même date dans tous ces pays ? Non, bien sûr. Ce serait la preuve d’un manque de connaissance de la culture de ces pays et donc de votre cible.

Prendre en compte les fuseaux horaires lors de votre programmation d’envoi

Soyez attentifs aux fuseaux horaires. Si vous souhaitez envoyer une newsletter à vos utilisateurs résidant en Chine, pensez à respecter l’heure locale. L’utilisateur se montre plus méfiant en cas de réception d’un e-mail à 2 heures du matin. Il aura même tendance à le considérer comme un spam. Pour augmenter le taux d’ouverture de votre newsletter, faites en sorte de l’envoyer à l’heure qui convient.

Ne sous-estimez surtout pas le marketing par courriel multilingue. Il peut contribuer à la croissance de vos profits… à condition de l’utiliser à bon escient.

  • Auteure : Rafaella Lippolis
  • Traduction (IT>FR) : Christine Laugier